ActionAid France Peuples Solidaires agit pour les droits et contre la pauvreté dans le monde.

Un an après, où en est-on ?

Lundi, December 11, 2017 - 18:50

En juillet 2016, un rapport publié conjointement par ActionAid France- Peuples Solidaires et Oxfam Allemagne révélait de graves violations des droits des travailleurs∙ses dans les plantations qui fournissent Lidl. Où en est-on, un an après ?

Avec nos partenaires du Juste Fruit ! nous avons exigé de Lidl qu’il fasse respecter les droits des travailleurs·ses chez ses fournisseurs·ses de bananes et d’ananas. Une pétition signée par plus de 65 000 personnes, des actions de rue et des interpellations sur les réseaux sociaux nous ont permis d’obtenir deux rendez-vous avec l’enseigne et de constater de réels changements dans les plantations.

Nous avons notamment constaté des progrès au Costa Rica (plantations d’ananas). La plupart des travailleurs∙ses de Finca Once sont désormais employé∙e∙s directement, ont accès à la sécurité sociale et perçoivent le salaire minimum légal. Finca Once n’utilise quasiment plus de pesticides en présence des travailleurs∙ses et le Ministère du travail a lancé des audits dans toutes les plantations.

En Équateur, la situation est plus complexe. Dans la plantation Matias, les travailleurs∙ses ont reçu des équipements de protection et les pesticides ne sont plus épandus en présence des ouvrier∙ère∙s. L’inspection du travail a aussi lancé une série de contrôles dans les plantations. Mais Lidl France a décidé de ne plus se fournir en bananes d’Equateur tant que le respect du droit du travail ne pouvait être garanti par ses fournisseurs. Or cette décision, prise unilatéralement, risque surtout de priver de travail les ouvriers·ères et de favoriser le chantage à l’emploi dans d’autres pays.