ActionAid France Peuples Solidaires agit pour les droits et contre la pauvreté dans le monde.

Bonne nouvelle en Corée

Mardi, October 16, 2018 - 11:25

Le 24 juillet dernier, les victimes de leucémie et d’autres maladies graves contractées dans les usines du groupe Samsung ont enfin obtenu gain de cause.

Créée en 2008 après le décès d’une jeune ouvrière, l’association coréenne SHARPS dénonce depuis maintenant 10 ans le lien entre les conditions de travail dans les usines du groupe Samsung et le décès ou les graves problèmes de santé de centaines de personnes – essentiellement des femmes.

La fabrication de puces électroniques et d’écrans plats réclame des substances chimiques très nocives.

Faute d’équipements adéquats, ces substances peuvent entraîner des cancers, scléroses en plaques et autres maladies graves.

Alerté·e·s par plusieurs rapports du China Labor Watch, notre partenaire en Chine, nous dénonçons depuis 2013 les conditions de travail dans les usines qui fournissent Samsung.

En ce qui concerne les ouvrières coréennes, le bras de fer entre Samsung et SHARPS aura duré près de 10 ans, dont 1 023 jours de «sit-in» devant l’une des boutiques du groupe à Séoul.

L’association et la multinationale ont finalement signé un accord d’arbitrage qui prévoit des excuses officielles, l’indemnisation des victimes ou de leurs proches et le renforcement des équipements de protection dans les usines.

Rappelons que la justice française examine en ce moment notre propre plainte contre Samsung...