ActionAid France Peuples Solidaires agit pour les droits et contre la pauvreté dans le monde.

Nos finances

Nos comptes sont suivis et controlés avec la plus grande rigueur et rendus publics en toute transparence.

Transparence financière

Pour Peuples Solidaires - ActionAid, la transparence financière va au-delà des obligations légales. C'est une exigence éthique et un devoir moral non seulement envers toutes celles et ceux qui nous font confiance et nous soutiennent financièrement, mais aussi à l'égard du public en général.

Chaque année, nos comptes sont contrôlés et certifiés par un Commissaire aux comptes indépendant avant d'être présentés, questionnés et votés en Assemblée générale. Le Compte Emplois Ressources est ensuite publié via notre rapport annuel et sur le site Internet.

En toutes circonstances, nous répondons aux questions qui nous sont posées sur l'utilisation de nos fonds. 

Commissaire aux comptes

Notre Commissaire aux comptes est le cabinet Deloitte & Associés.

Son programme d'intervention comprend notamment :

  • l'audit des comptes annuels établis selon les règles et principes comptables français ;
  • les vérifications spécifiques prévues par la loi.

« Nous nous appuyons par ailleurs sur l’expertise du Commissaire aux comptes pour améliorer notre gestion. Le but ? Veiller en permanence à ce que nos ressources soient utilisées de façon optimale, garantir que la mission sociale disposera des moyens adéquats aujourd’hui comme dans le futur. » Claire Moulin, responsable Administrative et Financière.

Le rôle du Comité de gestion

Afin de renforcer la rigueur et la circulation de l'information en matière de finances, Peuples Solidaires - ActionAid a créé un Comité de gestion. Celui-ci rassemble des élu-e-s issu-e-s du Conseil national, dont les trésoriers-ères, avec en support technique le Directeur et la Responsable administrative et financière. Le–la Président-e de Peuples Solidaires ne peut en être membre afin d'éviter tout conflit d'intérêt.

Le Comité de gestion opère un suivi et une analyse des comptes. Il intervient au coeur des réflexions d'ordre financier. Il fait des recommandations au bureau qui les soumet pour validation au Conseil national. Un compte-rendu annuel de ses activités est présenté en Assemblée générale.

Comptes du dernier exercice

Les comptes de l'année 2014 ont été validés par le Commissaire aux comptes et votés lors de l'Assemblée générale d'avril 2015.

Dans un contexte économique difficile, nous avons pu consolider notre santé financière et développer nos actions grâce à la générosité de nos donatrices et donateurs et au renforcement du soutien de notre fédération ActionAid. Pour autant, nous restons extrêmement vigilants afin de sécuriser notre capacité d’agir en toute indépendance dans les années à venir.

Le budget global est passé de 1,07 million d’euros en 2013 à 1,25 million d’euros en 2014. Renforcement des dépenses pour la mission sociale, gestion rigoureuse des dépenses et investissement dans la collecte pour préparer l’avenir, tels sont les mots-clés de cet exercice 2014.

Ressources :

Les « Ressources collectées auprès du public » représentent notre première source de revenus (483 790 €), en augmentation de 7 % par rapport à 2013. Parmi les dons recueillis, les dons réguliers et les dons sur Internet connaissent la plus forte hausse, un résultat cohérent avec notre volonté de développer ces modes de soutien qui limitent nos frais de gestion.

Le soutien financier apporté par ActionAid en 2014 fait des « Autres fonds privés » la seconde ressource (397 441 €). Ces fonds intègrent aussi le soutien de la fondation Un Monde par tous et de la Fondation des Droits de l’Homme au Travail (FDHT) à nos projets.

Les « Subventions et autres concours publics » se placent au troisième rang, notamment grâce aux financements de l’Agence Française de Développement, de l’Union européenne et du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Enfin, avec 5 % du budget, les « Autres produits », composés pour moitié des cotisations de nos groupes locaux, enregistrent une légère baisse.

Emplois :

Le volume des dépenses de « Missions sociales » augmente largement, passant de 579 094 € en 2013 à 671 712 € en 2014, reflétant bien la priorité donnée au renforcement de nos activités de lutte contre la pauvreté.

Les « Frais de recherche de fonds » atteignent 250 029 € ce qui représente une augmentation de ce poste. Cet effort correspond à une stratégie d’investissement, financée par ActionAid dans le cadre d’un plan de développement à 3 ans dont 2014 est la deuxième année, avec pour objectif l’augmentation de nos ressources collectées auprès du public. Ce soutien d’ActionAid nous permet également de rechercher de nouvelles sources de financement pour renforcer durablement notre capacité d’action en France.

Les « Frais de fonctionnement » (251 350 €) augmentent légèrement en raison d’une année doublement exceptionnelle avec l’affiliation pleine et entière à ActionAid - qui a nécessité des ajustements dans notre structuration – et la mobilisation plus forte des bénévoles élu-e-s. La fédération étant gouvernée par des militant-e-s issu-e-s de toute la France, ces dépenses intègrent notamment le financement de notre vie démocratique.

 

File 32338

 

Aller à :

QUI SOMMES-NOUS 

Notre histoire

Notre organisation

Notre vision

Notre impact